La Caisse des Dépôts et Consignations au cœur du développement du Bénin

Le Plan stratégique 2021-2025 pour révéler davantage la Caisse des dépôts et consignations du Bénin (CDC Bénin) au cœur d’un atelier de dissémination


Le Directeur général de la Caisse des Dépôts et Consignations du Bénin a organisé, le mercredi 15 décembre 2021, un déjeuner de partage du Plan Stratégique 2021-2025 et des modalités d’interventions de la Caisse des dépôts et consignations du Bénin dans le financement du développement économique et social du Bénin, avec les responsables des institutions financières.

Créée par la loi N°2018-38 du 17 octobre 2018, la CDC Bénin est un établissement public doté de personnalité morale et d’autonomie financière et placée sous la tutelle du Ministère de l’Economie et des Finances. Investie d’une mission d’intérêt général en appui aux politiques publiques conduites par l’État et les collectivités territoriales, notamment en matière de développement économique et social, la vision de la CDC Bénin est d’être, l’institution financière de référence pour le financement du développement du Bénin et, de notoriété internationale.

De la présentation du Directeur général, Monsieur Létondé Brice HOUETON, il ressort que la Caisse s’est fixée, dans un contexte d’opérationnalisation, cinq (05) objectifs stratégiques pour la période 2021-2025. Il s’agit de la poursuite de l’opérationnalisation de la Caisse ; de la poursuite de la mobilisation des ressources ; de l’accompagnement des politiques publiques portées par l’Etat et les collectivités territoriales ; de la contribution au développement et au financement des Petites et Moyennes Entreprises et la contribution à la dynamisation et à l’approfondissement du marché financier national et régional.

Et comme approche d’intervention, la CDC Bénin entend consolider les acteurs du système bancaire et financier classique ( Banque, SGI, SFD…etc.) dans leur rôle de financement de l’économie nationale ; élaborer et mettre en œuvre les mécanismes facilitant le financement des différentes mesures de politiques économiques de l’Etat et des collectivités territoriales ; conduire l’exécution de mandats spécifiques d’appui technique et financier pour impulser le développement de secteurs de croissance, insuffisamment couverts.

Au cours des échanges avec les responsables des institutions financières, Monsieur Létondé Brice HOUETON rassure :  » Le législateur a pris toutes les dispositions pour préserver les ressources de la Caisse. La Caisse n’est pas une banque. Elle n’est ni en compétition, ni en concurrence avec les banques. Elle vient accompagner les financements du système et aider les acteurs qui sont dans la place à mieux jouer leur rôle. La Caisse travaille selon le principe d’additionnalité et de subsidiarité. Elle ne perd pas de l’argent ».

Le plan stratégique avec des objectifs clairs et précis augure d’un lendemain meilleur pour la Caisse des dépôts et consignations du Bénin, un véritable outil de développement.