La Caisse des Dépôts et Consignations au cœur du développement du Bénin

Image

La Caisse des Dépôts et Consignations du Bénin (CDC Bénin) est investie d’une mission d’intérêt général en appui aux politiques publiques conduites par l’Etat et les collectivités territoriales, notamment en matière de développement économique et social. Elle est une institution financière publique, chargée d’apporter des solutions novatrices à la problématique de financement des investissements au Bénin. Elle assure la mobilisation et la gestion sécurisée de l’épargne et de tous les fonds réglementés, qu’elle fructifie et canalise pour financer le développement accéléré des secteurs public et privé, en vue de l’atteinte rapide des objectifs économiques et sociaux du Bénin.

De façon spécifique, la CDC Bénin est chargée de :

  • faciliter l’accès au financement aussi bien des entreprises, que des projets structurants de l’Etat et des collectivités territoriales ;
  • contribuer à faire baisser les taux d’intérêt de financement de l’économie nationale ;
  • soutenir la transformation structurelle de l’économie nationale en exécutant les mandats à elle confiés par l’Etat, en vue du développement des secteurs et des filières de l’économie.

La loi N° 2018-38 du 17 octobre 2018 instituant la CDC Bénin lui confère les attributions suivantes :

  • recevoir, conserver et gérer les dépôts et valeurs appartenant aux organismes et fonds qui y sont tenus ou qui le demandent ;
  • recevoir, conserver et gérer les consignations administratives et judicaires ainsi que les cautionnements ;
  • gérer tous les fonds publics ou privés que le législateur estime devoir placer spécialement sous sa protection ;
  • assurer la gestion financière des excédents de fonds de retraite mis en place par l’Etat pour les agents fonctionnaires, des réserves des fonds de retraite des agents non-fonctionnaires de l’Etat, des collectivités territoriales et des établissements publics ;
  • mener des activités financières à long terme dans un rôle d’investisseur institutionnel notamment pour des projets stratégiques et structurants définis par l’Etat ;
  • assurer la gestion sous mandat ;
  • exercer toutes autres activités se rapportant à sa mission.